Le Qi Gong regroupe un ensemble de techniques millénaires qui ont pour origine des pratiques d’entretien de la santé issues directement de la médecine chinoise traditionnelle et de la culture chinoise (influence du taoïsme et du Bouddhisme qui a permis sa transmission jusqu’à nous).
Le Qi Gong se présente, de façon très globale, comme une « gymnastique » de santé alliant ensemble le mouvement, la respiration, la prise de conscience de son corps et la concentration de l’esprit.
Les mouvements lents, tout en respectant l’anatomie corporelle, permettent de libérer le bassin, d’assouplir la colonne vertébrale.
Les mouvements ont été créés pour agir sur les méridiens  (énergétique chinoise).

Chacun pratique selon ses propres possibilités physiques (il ne faut jamais forcer le corps ou aller au-delà de ses capacités). Il y a lieu de noter qu’il n’y a aucun esprit de compétition ou de comparaison avec les autres.

Les différentes techniques permettent, en première approche, de classer le Qi Gong en deux grandes familles :
– les formes (enchaînements) dynamiques où le mouvement est primordial pour activer et stimuler l’énergie,
– les formes statiques (ou semi-statiques suivant le cas) que nous pratiquons principalement qui peuvent se pratiquer debout, assis, allongé.
La persévérance, la respiration et la concentration sont des éléments importants pour obtenir des résultats.

Le Qi Gong allie harmonieusement l’assouplissement corporel, le plaisir de se mouvoir dans l’espace, la détente et la relaxation à un travail énergétique en profondeur.
Les exercices améliorent la tenue du dos, la tonicité musculaire et la souplesse. Ils ont une action équilibrante et apaisante sur le cœur, les poumons, le foie, la rate et les reins. Il s’ensuit, avec une pratique régulière, un meilleur équilibre général et une énergie vitale accrue.

Planning du Taï Chi
Quand ?HeureLieu
Lundi16h00 à 17h00Breuillet, Moulin des Muses
Mardi15h00 à 16h00Breux-Jouy, Salle polyvalente

L’animatrice
Éliane SAUVAGE