tai-chi-ideogrammes2

LE TAÏ JI QUAN

Tai : exprime l’ultime, l’extrême
Ji : exprime la limite
Quan : exprime le poing, le combat, l’action.

Le Taïji Quan est un art martial chinois qui date du XVIe siècle.

Son aspect le plus connu est l’enchaînement, dont les gestes exécutés au ralenti, miment un combat imaginaire.
La légende la plus connue est basée sur l’observation d’un duel entre un serpent et un oiseau. L’oiseau faisait des mouvements saccadés et dispersés. Le serpent se mouvait en souplesse et en cercles. Le serpent gagna. La souplesse et l’attention gagnent sur la raideur et la dispersion.

Le Taiji Quan développe l’unité de la personne. Cette méthode ancestrale apporte de grands bienfaits sur les plans physique, énergétique et spirituel.
Méditation, art martial, art de mouvement, pratique du souffle, thérapeutique, le Taiji Quan est tout cela. Mais dans son essence, il demeure mystérieux.
Aussi ce qui ne se voit pas est-il souvent plus important que ce qui se voit.
Avec la pratique , la confiance se fortifie, l’énergie augmente et s’affine, la présence s’allie à la joie, le vide et la plénitude se manifestent.

La Fédération de Retraite Sportive propose aux sections de Taiji Quan d’étudier la petite forme de Pékin : un enchaînement de 24 mouvements dérivés de la grande forme Yang de 108 mouvements.
En résumé : Il est un des moyens les plus efficaces d’entretien de la forme et de la santé.
Il développe l’équilibre, renforce le corps en douceur, assouplit les articulations, calme le mental. C’est un moyen de lutte contre le stress.
Il est basé sur l’idée qu’une bonne santé repose sur l’équilibre du Qi (Tchi), l’énergie vitale. Il utilise la théorie du Yin et du Yang pour maintenir cet équilibre.

tai chi

Planning du taï-chi
Quand ?FréquenceHeureLieu
LundiToutes les semaines16h15 à 17h15Breuillet, Moulin des Muses

L'animateur
Alain CUISINIER
cuisinier_alain120